BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Deicide: J’ai serré la main du diable (Entrevue avec Glen Benton)

Yanick Klimbo Tremblay
25 février 2011

Provocateur, dérangeant, perturbant, intimidant ou l’Antéchrist? Glen Benton peut coller aisément avec tous les qualificatifs décrits plus haut. L’homme est à la hauteur du personnage. Je dois avouer qu’au début, j’étais intimidé par cette légende métallique du convoi de l’extrême mais par la suite, la bonne humeur s’est installée comme un colibri.

Benton donne très peu d’entrevue donc ce que vous voyez ici est une primeur avec un P majuscule! Cette entrevue est une collaboration avec Musik Universe!

Pour la traduction en français, cliquez ICI pour être redirigé vers le site de Musik Universe.

Photo et vidéo: Patryk Pigeon
5 commentaires
  • Kristof G.
    25 février 2011

    Pas très loquace le Glen (y’aurait pu jeter sa gomme…).

  • Mike Savard
    25 février 2011

    Y a comme une «voix du matin» à longueur de journée…

  • Yanick
    25 février 2011

    Il était en mode Benton, une brute!

  • seb
    26 février 2011

    Ouf. Y’a pas l’air très coopératif.

  • Yanick Klimbo Tremblay
    26 février 2011

    C’t'un personnage!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES