BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Deicide: Retour sur le concert avec Pathology, Neuraxis et Blackguard

Yanick Klimbo Tremblay
28 février 2011
Le mercredi 23 février 2011 au Café Campus de Montréal

Pur blasphème dans un climat nordique qu’est ce concert qui affichait presque complet ! La venue en ville de Deicide, véritables pionniers de la scène death métallique mondiale, n’a laissé personne sur son appétit autant les amateurs de la vieille école qui ont connu le groupe grâce aux deux premiers albums qui sont considérés comme des classiques, que l’amateur qui a découvert la formation  grâce au clip pour Hommage to Satan il y a quelques années. Christina Greschner était armée de sa rutilante caméra et d’un litre d’eau bénite !

 

J’ai manqué la prestation de Pathology car j’étais en mode entrevue en arrière scène avec Glen Benton. Selon les commentaires de quelques badauds, le groupe a su impressionner avec un death métal à la voix bien grasse qui peut nous remémorer Internal Bleeding, à l’époque de Driven to Conquer. Pathology est un groupe qui s’est relevé d’un terrible accident de la route survenu vers la fin de 2010.

Par la suite, ce fut au tour de Neuraxis de démontrer son savoir faire. Ce groupe n’a plus besoin de présentation car en plus d’être un groupe local, leur omniprésence sur de nombreuses tournées nous a prouvé que le groupe se resserre grâce à l’expérience de la route malgré quelques changements de membres qui demeurent bénéfiques si l’on se fie à ce que l’on a vu et entendu sur scène mercredi.

 

Problèmes sonores, balance inadéquate et retour de sons des moniteurs n’ont point découragé le groupe qui présentait quelques pièces de leur nouvel album Asylon, disponible depuis quelques jours. C’était virulent dans la foule avec quelques circles pit et un wall of death bien dégorgé ! Le groupe sera de retour avec Sepultura le 20 avril au Club Soda et pour revoir mon entrevue en vidéo avec eux, cliquez ICI !

Vous pouvez relire le BangBang-O-Test de Neuraxis en cliquant ICI!

 

On aurait dit que le quart de la foule s’était déplacé uniquement pour Blackguard. Ce groupe jouit d’une popularité sans bornes ici en ville, et le fait de les voir souvent sur les tournées majeures ne peut nuire à leur succès ! Il ne serait pas étonnant de les voir lors du Heavy Mtl car ils en drainent du monde dans leur vortex métallique!

 

Eux-aussi ont été victimes des problèmes sonores, ce qui n’a pas semblé être un problème pour le chanteur Paul Ablaze qui a continué de divertir la foule. Quelques pièces du prochain album Firefight ont été jouées mais un petit hic vis-à-vis le choix des pièces est l’absence de leur désormais classique « This Round’s on Me » Le groupe sera de retour aussi à Montréal avec Symphony X le 25 avril au Metropolis et le lendemain à Québec !  Pour revoir mon entrevue vidéo avec Paul Ablaze, cliquez ICI !

Blackguard lancera son nouvel album Firefight le 29 mars sous étiquette Victory Records.

Deicide n’a pas vraiment d’une présentation très exhaustive… Formation du début du mouvement death métallique, le groupe se présentait en ville après une absence de quelques années. Le personnage qu’est Glen Benton est plus grand que nature, un type arrogant qui cumule de nombreuses années d’expérience. Sur scène la réaction fut immédiate ; les gens étaient assoiffés !

Au départ, un combo qui incluaient Hommage to Satan et Dead By Dawn, Deicide avait son public dans la poche arrière de son jeans. Privilégiant le matériel du dernier album en plus de quelques classiques, la troupe a pu se dire mission diabolique accomplie !

C’est au rappel que l’extase est enfin apparue, au loin, dans les yeux avides de tous les amateurs avec un doublé satanique que sont les pièces Lunatic of God’s Creation et Sacrificial Suicide !

 

Toutes les photos par Christina Greschner !

Remerciement à BCI

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES