BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Cradle of Filth : Retour sur le concert en images !

Yanick Klimbo Tremblay
1 mars 2011
Le dimanche 27 février 2011 au Metropolis de Montréal

En ce dimanche qui annonçait le début de la relâche pour des milliers d’étudiants, nombreux sont ceux qui se sont déplacés pour ce concert qui n’aura pas de lendemain car c’est congé le lundi et ce, pour quelques jours ! Pour les autres, un bon retour au boulot ! Christina Greschner, fantasmagorique photographe, était présente tel un fantôme dans le brouillard armée de son appareil à prendre des clichés, présentés plus bas !

Cradle of Filth était en ville pour cette tournée pour leur dernier album Darkly, Darkly Venus Aversa et était accompagné par Daniel Lioneye, Turisas et Nachtmystium. Pour des raisons inconnues, il était interdit de prendre des photos des groupes en ouverture de manières « légales » et l’exclusivité de la pellicule revenait donc à Dani Filth et sa bande.

Daniel Lioneye n’a point impressionné en cette soirée. Les seuls intéressés semblaient être les amateurs du groupe HIM car cette formation comprend des membres de cette troupe finlandaise. Balance de son difficile à apprivoiser, chansons correctes mais sans plus… la présence de ce groupe n’aura été qu’un coup d’épée dans l’eau malgré un chanteur qui s’exprimait fort bien dans a langue de Molière !

 

Décision étrange que celle d’avoir Turisas sur scène pour cette tournée, une place bien dodue aurait dû leur être attribuée sur la tournée de Finntroll et Ensiferum quelques jours auparavant, les similitudes musicales étant présentes dans un domaine que l’on appelle folk métal ! Festive et enjouée, la musique du groupe a plu, comme il se doit !

 

Nachtmystium propose un black métal trop psychédélique et enfumée pour pouvoir se retrouver sur une tournée aussi bien huilée ! L’amateur typique de Cradle of Filth aime son « black » métal bien ciselé, adroit et symphoniquement vampirique. Ce que Blake Judd  propose musicalement n’a pas bien passé le test en cette soirée en livrant une musique trop ennuagée pour la foule qui semblait légèrement impatiente que le groupe s’en aille pour laisser place à l’acte final de la soirée.

 

Les Anglais que sont Cradle of Filth était dans une forme resplendissante si l’on peut comparer aux concerts précédents. Dani avait le contrôle sur la foule qui ne faisait qu’en redemander, autant pour les pièces du dernier album que pour le vieux matériel qui datait du premier album !

 

Photographies : Christina Greschner   

Remerciements à Evenko

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES