BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Disney on Ice Toy Story 3 : Des jouets glissants ! (Retour sur le spectacle)

Yanick Klimbo Tremblay
3 mars 2011

Dans un coffre gigantesque se retrouvent fort probablement tous les costumes de princesses de Disney car pour une première fois, la corporation mondiale du divertissement et Feld Entertainment ont décidé de mettre l’accent sur autre chose que le clinquant monarchique. À bâbord les paillettes, on sort les bébelles et on leur installe des patins au bout des prothèses gigantesques. Avec le succès mondial, que dis-je, intergalactique du dernier Toy Story, il était de toute évidence que cette formule glacée ne pouvait qu’attirer succès et excitation auprès des jeunes et moins jeunes.

En nomination aux Oscars dans la catégorie « meilleur film de l’année », ce film est sans failles. N’ayant point mis la main sur la statuette tant convoitée, le film a tout de même raflé celle du meilleur film d’animation pour la dernière année, ce qui est for enviable. Mais comment se déroule le transfert qui nous fait passer les personnages du grand écran à la glace du Centre Bell?

Fort bien, malgré quelques petits ajustements au niveau du scénario qui modifient légèrement l’histoire. Le respect du détail en fusion avec la complexité des déplacements nous démontrent que la tâche a dû être un tantinet ardue car certains costumes impliquent la présence de deux patineurs, comme celui de Slinky le chien, de Docteur Gros Jambon la tirelire ou de Bourrasque, le cheval.

 

D’entrée de jeu, nous retrouvons le tandem de Minnie et Mickey toujours accompagnés par Donald et Goofy qui viennent installer les prémices de cette histoire ludique qu’est Histoire de Jouets 3. Nous nous retrouvons dans un décor qui nous amène directement dans la chambre d’Andy, ce jeune homme qui se prépare à partir pour l’université.

Le premier tableau met en vedette les soldats de plastique vert. Ils sont nombreux sur la patinoire et pour l’amateur de chorégraphie complexe, c’est un premier tableau très intéressant qui se présente jusqu’à l’arrivée des personnages principaux qui arrivent tous… à l’exception de Buzz Lightyear qui arrivera par la voie des airs, pour venir combattre le vilain Zurg, son ennemi juré !

La présence des personnages en format géant est ce qui est le plus intéressant pour tous les enfants. Certains restent surpris par un élément qui peut être déstabilisant si vous êtes assez près de la glace, les visages des personnages plus « humains » comme Woody, Jessie, Buzz, Barbie et Ken sont effectivement, de formes humaines ! Nous ne retrouvons pas de masques sur leur visage mais plutôt un maquillage bien épais, ce qui chicotte le jeune un peu plus âgé qui en a déjà vu d’autres!

Lors des tableaux qui collent à l’histoire, les personnages ont des déplacements sur la glace en suivant la trame narrative. Nous suivons l’évolution aisément tout en faisant le parallèle avec le film, le tout suivant la logique des évènements comme nous le savons. Quelques moments sont, par contre, exploités trop longuement comme la présentation de vêtements de Ken ou la danse western des personnages de Jessie et Woody avec leurs copains du ranch, le tout au détriment d’une finale qui passe trop rapidement à mon goût car on passe de l’expulsion des personnages principaux de la garderie de Sunnyside à la présence de ces derniers dans le convoyeur à déchets jusqu’à l’incinérateur pour ensuite être sauvés par les Martiens à 3 yeux grâce au crochet géant… le tout en moins de 30 secondes !

 

L’instant favori des papas restera sans aucun doute le tableau chorégraphié par Barbie et ses amies, un tableau qui présente de nombreuses patineuses en tenue légère sportive, du genre « léotard » comme celui d’Olivia Newton-John dans le clip de Physical, très moulant…

 

Nous avons été reçus cordialement par l’organisation pour ce que l’on doit appeler le « tapis rouge » où les membres des médias côtoyaient les personnalités publiques du showbiz québécois comme Mara Tremblay, l’incontournable Herbie Moreau, quelques Miss Météo, des acteurs et comédiens de téléromans comme La Promesse et Providence, Daniel Boucher et Jean Airoldi, avec qui nous avons partagé notre table pour déguster le menu du Centre Bell, gracieusement offert par Evenko.

Nous avons eu la chance inouïe de nous faire prendre en photo avec Buzz Lightyear et Woody le cowboy, question de garder un souvenir indélébile de cette soirée pour de nombreuses années. Des jeux gonflables étaient sur place, la bonne humeur flottait dans l’air et les bambins courraient à gauche à droite, un climat d’excitation et un enivrement envers les personnages les propulsaient au galop… en plus d’une surconsommation de produits sucrés !

Et non, Jean Airoldi ne m’a pas donné de contravention pour mon look pas très tapis rouge…

Disney On Ice Toy Story 3 est au Centre Bell jusqu’au 6 mars! Cliquez ICI pour des billets!

Remerciements à Evenko.

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES