BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Dio: L’album enregistré en concert « At Donington UK: Live 1983 & 1987″ en critique et Atheist à Montréal, on change de salle de spectacle!

Yanick Klimbo Tremblay
4 mars 2011

Dio
At Donington UK: Live 1983 & 1987
Niji Entertainment Group

Avec le décès de cet icone du métal, il est évident que les voutes vont s’ouvrir pour que l’on puisse avoir accès au matériel inédit de Dio accumulé au fil des années. Est-ce un fruit qui a muri dans la tête d’un être sans scrupule qui profitera de la disparition du chanteur pour renflouer ses coffres ? Il serait étonnant car le contrôle total, horizontal et vertical et même diagonal appartient à la veuve de Dio et cet enregistrement était prévu au moment où Ronnie James était toujours de ce monde, grâce à la création de leur propre étiquette de disques ; Niji Entertainment.

L’album est divisé en deux parties, le premier présente le concert de 1983 et le deuxième, le concert de 1987, ca va de soi ! La présentation visuelle est plus qu’intéressante car ce digipak double présente un livret bien complet avec une introduction explicative écrite par Dante Bonutto, journaliste pour Kerrang ! et le magazine Classic Rock, deux magazines britanniques fort appréciés. En plus du livret, vous retrouverez les photos d’usages ainsi que deux répliques des passes d’arrière-scène de l’époque de ce festival.

Pour ce qui est du document sonore en tant que tel, le tout est un enregistrement de la BBC, l’équivalent britannique de Radio-Canada, donc on est en présence d’enregistrements de haut standard en théorie, n’est-ce pas ? Étrangement, et à moins que je ne sois tombé sur une copie défectueuse, la qualité sonore du disque de 1983 est un tantinet dérangeante. Nous y entendons un genre de bourdonnement, un cillement constant qui gène l’écoute à certaines reprises. L’exercice me rappelle lorsque j’étais adolescent, mon paternel avait fait l’achat d’un lecteur VHS Haute-fidélité et je me plaisais à doubler le son de mes cassettes vidéo favorites sur des cassettes audio, question de trainer le tout dans mon baladeur. J’y retrouvais le même cillement que sur l’enregistrement de Dio de 1983, un truc totalement télévisuel alors ?

Pour ce qui est du choix des pièces, le tout est sans faille ! Le répertoire de Dio est présent en plus de quelques pièces de Black Sabbath comme Heaven & Hell, Neon Knights ou Children of the Sea et de Rainbow avec Man on the Silver Mountain, Long live rock n’ Roll ou Stargazer. Un truc est titillant par contre au niveau de la description des pièces, elles sont annoncées comme étant complètes du premier coup d’œil sur le verso de l’album mais lorsqu’on écoute les disques, elles ne sont qu’incluses que dans un medley de pièces. En raison du temps alloué aux artistes lors du concert, Dio a probablement proposé un medley de chansons mais il aurait été intéressant de le mentionner sur le disque car si vous vous attendez à une version complète des classiques que sont Holy Diver, Children of the Sea ou Heaven & Hell sur le disque de 1987, vous serez déçus ! 

Mais pour le reste, c’est impeccable car Dio touche à tout son matériel, que ce soit en solo ou avec ses anciens groupes à l’exception d’Elf. Donc, un choix évident pour l’amateur de l’elfe métallique !

www.ronniejamesdio.com


 

Atheist : le concert change de place !

 

Avis aux intéressés, le concert du 8 mars 2011 du groupe américain Atheist ne se déroulera pas au Café Chaos ou au Café Campus mais plutôt à la salle de l’Underworld, le skate-shop sur Ste-Catherine.

Cliquez ICI pour plus de détails !

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES