BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Apocalyptica : Images du concert avec the Catalyst (Photos de Christina Greschner)

Yanick Klimbo Tremblay
12 mars 2011
Le jeudi 10 mars au Métropolis de Montréal 

Un groupe comme Apocalyptica n’a jamais aussi bien porté son nom qu’en cette semaine où Dame Nature a décidé de mélanger les styles de température (un peu comme le groupe qui combine le classique avec le métal) en plus de virer le Japon de bord ! Le groupe finlandais était à Montréal question de visiter ses amateurs car leur dernière visite québécoise était en ouverture de Rammstein sur les Plaine lors du Festival d’Été de Québec. L’apocalyptique Christina Greschner, plus tendre que Mère Nature, était dans le pit à photos pour vous ramener de belles images !

 

Pour ouvrir les hostilités, le groupe montréalais The Catalyst avait la tâche de réchauffer la foule avec leur métal qui ne présente aucun violoncelle par contre. Plus brut qu’Apocalyptica, The Catalyst a su tirer son épingle du jeu avec une performance solide d’un métal enivrant.

 

***

Apocalyptica

Apocalyptica profite de leurs pièces instrumentales provenant bien souvent du répertoire d’autres groupes, pour inclure la foule parmi les musiciens car ce sont les gens présents dans la salle qui deviennent les chanteurs. Sur Master of Puppets de Metallica, la foule s’énerve et chantonne !

 

Fidèles à leur habitude, les musiciens du groupe se sont ramassés sans leur chemise… au grand plaisir des amatrices du groupe !

 

Sur les pièces avec voix, nous avons droit à la présence de Tipe Johnson du groupe The Leningrad Cowboys, qui semble être un tantinet plus âgé que les autres membres du groupe. Johnson a réussi à mettre toutes les substances nécessaires lors de ses présences car il doit interptéter des chansons qui sont chantées, à l’origine, par d’autres chanteurs comme Doug Robb de Hoobastank sur Strong Enough ou Joel Duplantier de Gojira sur Bring Them to the Light.    

 

Même le batteur est venu jouer du violoncelle à un moment donné lors de la pièce Beautiful.

 

Pendant One de Metallica, la foule est retournée en mode voix pour entamer la plupart des mesures vocales en plus de Seek and Destroy.

 

Une soirée mémorable pour tous les gens présents au Métropolis qui semblait être plein au bouchon !

 

Toutes les photos : Christina Greschner

Remerciements à Evenko

2 commentaires
  • Jean-Fred
    14 mars 2011

    crisse j’ai manqué ca!

  • Suzanne
    14 mars 2011

    J’y étais et c’était ma deuxième expérience.
    Vraiment à ne pas manquer… ils sont superbe!!!

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES