BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Neuraxis: Critique du dernier album « Asylon » et Agalloch, c’est la semaine prochaine!

Yanick Klimbo Tremblay
16 mars 2011

Neuraxis
Asylon
Prosthetic Records

Deuxième album pour cette étiquette et un autre album qui marque des changements de musiciens pour le groupe, ce qui devient la routine pour Neuraxis! Mais, si l’on se fie aux commentaires d’Alex Leblanc, le lutteur-gueuleur, il semble que la formation est solide et prête à tout ! Aux côtés de Leblanc et de Rob Milley, seuls survivants du line-up de The Thin Line Between, nous retrouvons Olivier « Fetus » Pinard à la basse et Olivier Beaudoin aux percussions.

Maintenant un quatuor, le groupe a adapté ses compositions de manière à ce que le tout soit plus axé sur le groove plutôt que sur la technicité excessive, quoiqu’Asylon soit tout de même un disque colossalement technique, les preuves étant sur les pièces Asylum, Trauma et Purity avec ses petites harmoniques qui s’entrechoquent avec le métal le plus punitif jamais exécuté au Québec ! Dans le domaine des chansons d’appellation groovante, dans le style… comment dirais-je… Suffocationien, il y a de bons petits morceaux sur Asylon comme la pièce en ouverture qui porte le nom de Reptile ainsi que les chansons V, By the Flesh et Sinister. On ne prend qu’une seule pause pendant tout le disque avec l’interlude Resilience qui aurait pu se retrouver sur un disque d’Alice in Chains grâce à sa dimension opaque, le tout agrémenté par la voix très basse, dégageant un lourd sentiment de claustrophobie! 

Avec Asylon, Neuraxis prouve non seulement que le groupe est une véritable force brute de précision mais aussi une formation qui a un énorme potentiel dans le mouvement de foule, le hochement de tête et la prise de bière aigue avec cette collection d’hymnes dévastateurs qui doit obligatoirement se retrouver dans votre collection personnelle en 2011 si vous estimez être un amateur de death métal surfin! Ce groupe est une  machine de destruction incontestable sur album… mais prend tout son vrai sens lors des concerts!

Qu’attendez-vous alors ? Un groupe de chez-nous, qui a la puissance d’un tsunami et qui offre un produit sans failles, précis et aucunement redondant. Si les anciens albums étourdissaient avec les nombreuses acrobaties techniques et musicales, Asylon remet les pendules à l’heure avec ses rythmiques métalliques qui te feront lever de ton fauteuil!

9/10

Pour revoir mon entrevue vidéo avec le groupe, cliquez ICI !

Neuraxis sera en ouverture de Sepultura le 20 avril au Club Soda ! Cliquez ICI pour des billets ! 

www.facebook.com/neuraxismetal


 

Agalloch, c’est la semaine prochaine!

 

Jeudi le 24 mars, Agalloch sera sur la scène du Petit Campus pour une prestation unique à Montréal. Le groupe, qui est rarement en tournée, nous visitera pour l’une des rares fois de sa carrière!

Ayant mérité le titre d’album de l’année du magazine Decibel pour Marrow of the Spirit, Agalloch reçoit une certaine pression indirecte car ce titre est lourd a porté surtout pour un groupe qui n’a pas l’habitude de la scène.

C’est donc un rendez-vous le jeudi 24 mars au Petit Campus de Montréal dès 20h00. Avec Worm Ouroboros et Musk OX.

Billets en vente chez SOUNDCENTRAL, PROFUSION et CHEAP THRILLS ou en cliquant ICI!

Une présentation d’Extensive Enterprise!

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES