BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Mastodon: Analyse du combo DVD/CD « Live at the Aragon »

Yanick Klimbo Tremblay
30 mars 2011

Mastodon
Live at the Aragon
Reprise / Warner     
 

Première présentation DVD en concert pour Mastodon, à moins d’inclure officiellement leur prestation sur l’Unholy Alliance Tour en DVD ou bien le Workhorse Chronicles, qui se voulait une rétrospective des débuts du groupe sur l’étiquette Relapse jusqu’à leur signature avec le géant Warner.

L’expérience Mastodon prend évidemment toute sa vigueur lors des concerts. Sur albums, le tout possède une contenance certaine mais l’intensité du groupe en mode concert ajoute un soupçon épicé aux compositions du groupe.

Le dernier enregistrement studio du groupe, Crack the Skye, a été fort bien accueilli autant par la presse spécialisée que par les amateurs du groupe qui voyaient en ce disque une évolution de plus en plus convaincante vers le métal à tendances progressives. Avec un album solide et conceptuel, le groupe avait les outils parfaits pour se permettre de présenter une série de concerts complète en ne jouant que les pièces de ce disque dans son intégralité, jouées les unes après les autres pour ensuite revenir pour une dernière partie de concert pour enligner quelques chansons, triées sur le tas, provenant des albums précédents comme Aqua Dementia, Mother Puncher et The Bit, qui est disponible sur l’album We Reach, un hommage au groupe The Melvins.

C’est donc ce que vous retrouverez sur Mastodon Live at the Aragon. Cette production de haut calibre présente le groupe lors d’un concert donné à la salle Aragon de Chicago en 2009, une salle du même acabit que le Métropolis de Montréal. Les nombreuses caméras ont su capter l’énergie déployée par le groupe, la technicité des musiciens ainsi que les réactions des gens dans la foule. Les éclairages sont feutrés, les caméras sont stables et mettent l’emphase sur les membres de Mastodon, le tout en symbiose avec un montage adéquat. Nous pouvons voir clairement leur dextérité et l’emprise qu’ils ont sur leur instrument respectif. Les prises de vue aériennes nous permettent de voir la splendeur de la salle ainsi que la foule bien compactée ! Un disque compact additionnel est inclus dans l’emballage qui présente les mêmes pièces que sur l’enregistrement DVD.

En guise de matériel additionnel, nous retrouvons Crack the Skye : The Movie, qui comprend les projections artistiques diffusées en arrière-scène lorsque le groupe jouait l’album en formule concert.

Pour avoir vu et entendu Mastodon à plusieurs reprises en concert, on sait que parfois le jeu manuel sur les instruments l’emporte sur la prestation vocale donc, il est probable que le groupe ait eu recours à quelques modifications en postproduction, question de nettoyer les écarts de conduite de certaines parties chantées. Mais qui peut leur en vouloir de présenter un produit aussi minutieux, travaillé et concis ?

www.mastodonrocks.com

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES