BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

The Steve Miller Band: Analyse du nouvel album de vieux stock « Let Your Hair Down »

Yanick Klimbo Tremblay
2 mai 2011

The Steve Miller Band
Let Your Hair Down
Space Cowboy/Roadrunner

Lors de ma critique du dernier album de Meat Loaf, je vous faisais part de l’ouverture d’esprit de Roadrunner qui est passé du métal le plus extrême dans les années 90 avec des groupes comme Obituary et Fear Factory aux standards du rock dans les années 2000 en signant des groupes comme Nickelback, Ratt ou Airbourne.

C’est leur « sous-étiquette » du nom de Loud & Proud qui est la responsable de toutes les signatures du genre non-conventionnelles. Leur dernière trouvaille est ce projet blues du Steve Miller Band. Oui, le gars qui chantait Fly Like an Eagle, The Joker et Abracadabra, des tubes qui roulent encore aujourd’hui sur les ondes de CHOM FM.

Sur Let Your Hair Down, nous retrouvons m’sieur Miller avec son groupe en version blues rock. La formation reprend des standards du genre, il les personnalise un brin, juste assez pour ne pas les dénaturer mais le résultat passe bien car on arrive pratiquement à croire que ce sont des pièces originales du groupe.

De la musique pour des ballades en voiture, un outil parfait pour le boomer en décapotable qui se clanche Pretty Thing de Willie Dixon, Sweet Home Chicago, qui déménage oh que oui de Leroy Johnson ou Close Together de Jimmy Reed… le pied du boomer s’enfonce sur l’accélérateur laissant le peu de cheveux qui lui reste sur la tête, virevolter au vent !

Steve Miller est encore vivant et il suit cette mode qui permet aux artistes de démontrer qu’ils sont encore présents en remettant la louche dans la marmite d’un ragoût de touski, Sylvain Cossette Style !

www.stevemillerband.com

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES