BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Trap Them: Critique de l’album « Darker Handcraft »

Yanick Klimbo Tremblay
4 mai 2011

Trap Them
Darker Handcraft
Prosthetic Records

De retour en restant les mêmes, Trap Them souffle encore dans une flute qui résonne comme du Entombed hardcorisé. Et personne ne s’en plaint! Maintenant avec une compagnie plus volumineuse et plus argenté, c’est-à-dire Prosthetic au lieu de Deathwish, il ne faut pas croire que le groupe a changé d’un iota. Probablement que les opportunités de tournées plus vigoureuses vont se présenter mais pour le reste, c’est de l’histoire ancienne!

La preuve du chemin qui demeure le même pour Trap Them, toutes les chansons possèdent l’appellation qui débute par Day avec un chiffre, ici nous allons du Day 42 au Day 36, sans ordre établi, c’est juste comme ça mais ca demeure une belle énigme qui me rappelle le jeu Resident Evil! C’est leur premier album avec le batteur Chris Maggio qui était avec Coliseum auparavant. Et oui, il fesse fort sur les peaux!

Hardcore métallique de grande qualité, salaud mais bien produit sans trop exagérer, l’intégrité du groupe demeure. Avec quelques passages plus proprets comme sur Day 43 – Evictionaries mais qui possède tout de même une dimension bruyante, un truc plus lugubre avec Day 34 – Sordid Earnings qui propose une certaine lenteur musicale dans la rythmique ou une dose d’hyperactivité à la Soilent Green avec Day 35 – Saintpeelers, la balance est parfaite car ce disque reste ce que l’on s’attendait du groupe; du retour de son contrôlé, une sono métallique suédoise sur un fond hardcore, et c’est ce que l’on propose!

C’est juste… comment dirais-je? Crissement bon?

PS: En passant, trouvez-vous que la pochette ressemble aux oeuvres d’Away de Voïvod?

www.myspace.com/trapthem

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES