BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Fleshgod Apocalypse: Analyse de l’album « Agony » (Critique de disque)

Yanick Klimbo Tremblay
26 décembre 2011

Fleshgod Apocalypse
Agony

Nuclear Blast

Ceci est la genèse pour ce groupe avec Nuclear Blast car après s’être fait les dents avec Candlelight Records, le groupe s’est fait courtiser par ce joueur majeur. Sonorité death métal qui flirte avec le black symphonique, les Italiens de Fleshgod Apocalypse nous livre un album brutal joué à la vitesse de l’explosion du volcan qui a détruit la cité de Pompéi et celle d’Herculanum !

Le groupe endosse la rapidité excessive et parfois, en délaissant les subtilités qui avaient fait leurs marques sur l’album précédent, le délicieux Oracles. Sur cette production, la pédale est au tapis, les arrangements classiques suivent la cadence brusque et les diverses voix s’occupent de la portion horrifique du groupe mais le tout demeure assez linéaire, sans véritables variations, ce qui fait que nous avons l’impression d’écouter une pièce métallico-symphonique d’une durée de 50 minutes. Effectivement, si tu ne prends pas le temps de regarder ton curseur sur ton lecteur, il est très difficile de vérifier si la chanson est bel et bien terminée. Rendu à la troisième chanson, je croyais encore que j’en étais à la première, vous comprenez ?

Album homogène, il n’y a pas de doute quant aux similitudes musicales qui perdurent de chanson en chanson. Mais si nous prenons le temps d’analyser le son de Fleshgod Apocalypse, il demeure que c’est dans la même lignée que des groupes comme Dimmu Borgir, en ce qui concerne la facette symphonique et les voix glorieuses de l’époque de Vortex et Belphegor et Behemoth pour les pulsations death métalliques qui perlent des sueurs de black métal.

Une analyse qui divise l’album de chanson en chanson de façon distincte serait tout à fait futile. Par contre, si le tout se prend comme une seule pièce unique, divisée en parties, ce disque peut être vu comme réussi. Sinon, l’exercice reste au bout fixe…

www.fleshgodapocalypse.com

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES