BangBang : bangbangblog.com

Chanceux comme un quêteux

Celleste: Analyse de l’album « Ready to Fly » (Album qui traînait sur la pile au BangBang)

Yanick Klimbo Tremblay
6 janvier 2012

Celleste

Ready To Fly

Mighty Music

Je suis confus car la couverture me suggère une émule de Shakira mais le son de l’album me laisse un goût étrange de faire des p’tits pas de danse rock en direct du Bourbon Street ! Elle rocke cette coquine et c’est dans la facture classique rock. Celleste est une jeune femme qui a fait tourner la tête à de nombreuses reprises car elle se retrouve sur scène parfois avec les Porn Flakes, ce groupe qui interprète des succès d’autres artistes devant des foules généreuses qui doivent endurer les frasques vocales de Guy A Lepage ou un duo bleuté de Louvain/Lapointe.

Donc, un son rock par la demoiselle. Mais un rock un peu plat car il s’essouffle assez rapidement pour faire place à des chansons plutôt calmes qui n’ont rien à voir avec les deux premières qui offrent une porte d’entrée vigoureuse. Mais par la suite, c’est beaucoup plus une visite dans le salon, très feutré soit dit en passant. Avec  Real Love et  Yer Goin’ Down en ouverture, Celleste nous propose du matériel très blues rock qui me rappelle ce que faisait Sass Jordan à l’époque où elle inondait les ondes télévisuelles de Musique Plus, station qui présentait des clips musicaux jadis, et non pas les frasques de quelques cascadeurs blonds scandinaves qui se tackent la poche sur des planches de rip pressée. Mais dès la troisième chanson, changement de cap qui hélas, me plait moins ! Nous passons du rock vigoureux aux chansons rock FM très moelleux qui font saliver  une certaine clientèle qui ne jure que par les balades rock sirupeuses.

La voix de Celleste est solide tout au long de l’album, elle s’adapte bien aux genres. Elle maîtrise son matériel et le tout est à son avantage. Avec 9 chansons sur 11 qui demeurent dans un domaine plutôt tendre, je crois que la balance proposée par Celleste penche d’un côté plus que de l’autre, soit celui de la chanteuse apaisante et non pas la rockeuse gaillarde qui se gargarise au Jack Daniel après une cuite bien arrosée.

Si vous aimez votre rock bien cotonneux, Celleste possède tous les atouts pour vous plaire car elle propose des chansons douces, tendres et affectueuses comme Falling, What Are We Waiting For ou Ready to Fly qui sont dans la lignée d’artistes comme Alanis Morissette, Sheryl Crow et Meredith Brooks !

www.celleste.com

Pas encore de commentaire.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.

Chanceux comme un quêteux

Yanick Klimbo Tremblay

Suintage métallique et autres bidules!

À propos…

RUBRIQUES